Le compostage

Le compostage est une dégradation ou une transformation des déchets dits « organiques » par un mélange d’air (oxygène), d’eau, et par l’action ’organismes ou micro organismes (champignons, bactéries, lombrics, coléoptères…).

Comment faire ?

Temps de préparation :

Selon les apports, selon l’entretien, selon la saison… Autant de paramètres qui ne peuvent permettre de donner clairement la durée de maturation d’un bon compost… Cela peut prendre quelques mois voir une année complète.

Matériel :

Investir dans un composteur (en vente dans les magasins de bricolage, les jardineries, voir certaines grandes surfaces) est conseillé mais il faut savoir qu’un tel achat n’est pas forcément indispensable. En effet, on peut tout en fait envisager de fabriquer son propre composteur avec des palettes en bois ou du grillage…

Que déposer dans mon composteur ?

Difficile d’établir une liste précise mais voici quelques exemples d’apports possibles :

  • Épluchures, marc de café, fruits et légumes abîmés, coquilles d’œufs, pain…
  • Tonte de gazon, feuilles mortes, branchages, mauvaises herbes, pailles, terre usagée…
  • Cendres, essuie-tout, papier journal imprimé en noir…

Que dois-je éviter de mettre ?

Viandes, os, poissons, agrumes, plantes malades, graviers, cailloux, produits chimiques, mégots de cigarettes, charbon, excréments d’animaux domestiques carnivores…

Quelques conseils :

  • Mélanger les différentes matières, varier si possible les types de déchets
  • Aérer le compost en le remuant plus souvent possible afin de permettre le passage de l’air dans l’intégralité de votre mélange
  • Surveiller l’humidité du mélange et si nécessaire arroser
  • A contrario si votre compost est trop humide, laisser le sécher

Enfin, malgré les idées reçues, sachez qu’un compostage bien entretenu ne dégage aucune odeur nauséabonde…

Le tri sélectif
et après ?

Les jours de collecte

Pour connaître les jours de collecte chez vous, choisissez votre commune